Interview : Croisière à la cabine en Polynésie Française

31. Mar 2019
Fleur de tiaré Croisière à Tahiti Dream Yacht Charter

Alors que certains choisissent de passer une semaine sous les tropiques, Clémentine et Nicolas, du blog Voyage de Miel ont un projet en tête. Après leur mariage, ils ont décidé de partir faire le tour du monde en guise de lune de miel. C’est donc en septembre 2018 qu’ils ont quittés la France c’est aujourd’hui que nous les retrouvons, juste après leur croisière à la cabine en Polynésie Française avec Dream Yacht Charter.

 

 

Nous avons eu le plaisir de leur poser quelques questions sur leur périple autour du monde et sur leur croisière en Polynésie. 

Dream Yacht Charter : Pourquoi avez-vous décidé de faire un tour du monde pour votre lune de miel ?

Clémentine et Nicolas : À la suite de nos études nous avons tenté de vivre quelques mois aux États-Unis. Ce fût une si bonne expérience que nous avons ensuite décidé de nous expatrier à Londres. Dès le début de notre vie à Londres nous avions décidé de rester seulement quelques années puis d’essayer de vivre un an en Australie. Nous avons donc commencé à économiser pour ce projet et nous sommes finalement restés plus longtemps que prévu à Londres (pour des raisons professionnelles). Quand nous avons pris la décision de nous marier il nous a semblé être le bon moment pour finalement déménager et partir à l’aventure (avant de se sentir coincés dans notre travail pour les dix prochaines années). Comme nous avions excédé notre budget désiré pour l’Australie nous avons décidé d’étendre le voyage à d’autres destinations. Après plusieurs semaines à essayer de prendre une décision impossible sur ces destinations nous nous sommes dit : « pourquoi pas faire le tour du monde ? ».

 

 

Comment avez-vous fait pour planifier votre tour du monde ?

C & N : Après plusieurs semaines d’intenses réflexions sur les destinations, nous avons fait des choix difficiles. Par exemple, nous avons décidé de ne pas aller en Amérique du Sud car il y a tellement à voir que cela prendrait plus de 6 mois. Nous gardons cette partie du monde pour plus tard. Ensuite, nous avons acheté tous nos billets d’avions en même temps. Il s’agit d’un billet multi-stop qui nous permet de voyager dans le sens que nous désirons contrairement à un billet tour du monde. En revanche, les dates des vols ne sont pas flexibles, ce qui est aussi une bonne chose pour nous car cela nous force à avancer. Nous serions probablement encore en Alaska sinon ! Nos billets d’avions s’arrêtent en Australie et couvrent les 7 premiers mois de notre voyage. Nous voulions nous donner la chance de réévaluer nos envies pour la suite, faire un point budget, etc. Nous pensions peut-être faire un permis vacances travail en Australie. Finalement nous gardons des maisons et des animaux dont les propriétaires sont en vacances pendant quelques semaines (via les sites de housesitting). C’est l’occasion pour nous de nous reposer et de préparer tranquillement la deuxième partie du tour du monde : le voyage retour.

Qu’avez-vous mis dans vos valises ?

C & N : Nous avons mis seulement l’essentiel ! Nous essayons de voyager léger, avec un sac à dos chacun. Le sac à dos de Nicolas est plus grand, celui de Clémentine est assez petit pour voyager en cabine ce qui nous permet de faire des économies sur les vols domestiques. Nous avons d’ailleurs rédigé une série d’articles sur le contenu de nos valises.

Pourquoi avez-vous décidé de prendre un catamaran à Tahiti ?

C & N : Nous avons fait une première croisière en Alaska au début de notre tour du monde. Cette croisière nous a permis de visiter des endroits inaccessibles par la route, comme certains glaciers ou certaines villes telles que la capitale de l’état, Juneau, qui est seulement accessible par bateau ou avion. Nous avons adoré cette expérience et nous avons tout de suite été séduits par l’idée de la renouveler en Polynésie. Se déplacer d’île en île en bateau en Polynésie nous parait aussi bien plus écologique qu’en avion. C’est ainsi un très bon moyen de réduire nos déplacements et accéder à des endroits uniques tout en pratiquant beaucoup d’activités nautiques. Le petit groupe sur le catamaran rend cela encore plus appréciable que sur les gros bateaux de croisière.

 

 

Comment avez-vous trouvé l’expérience ?

C & N : Absolument incroyable et tout à fait unique. Une expérience à vivre au moins une fois dans sa vie. Les activités nautiques et la possibilité d’observer la faune et la flore marine ont vraiment rendus le tout magique. Nous-en avons fait un récit jour par jour sur le blog. Nous rêvons de pouvoir à nouveau faire une croisière avec Dream Yacht Charter lors de la suite de notre tour du monde, peut-être en Thaïlande ou aux Seychelles.

A votre avis, qu’est-ce que le fait de « voir les îles par la mer » offre de plus qu’un séjour à l’hôtel ou en pension ?

C & N : La sensation de liberté ! Les paysages magnifiques qui défilent et changent sans que nous ayons à bouger nos valises. Le fait de pouvoir se jeter dans l’eau à chaque arrêt avec le masque et le tuba ou le kayak, tous les jours dans un environnement différent. L’impression d’être des aventuriers quand nous naviguons. Le fait d’avoir plus d’échanges avec les autres voyageurs, le capitaine et le cuisiner. Nous sommes passés devant les hôtels de luxes avec chambre sur pilotis et piscine sans même les envier, il n’y avait nulle-part ailleurs où nous aurions préféré être que sur notre catamaran.

 

 

Quel est votre plus beau souvenir de votre croisière ?

C & N : Sûrement quand des dauphins sont venus jouer dans les vagues lorsque nous étions en train de naviguer au large. Nicolas adore les dauphins. C’était tellement beau qu’une autre voyageuse a eu les larmes aux yeux. Mais vraiment toute l’expérience fût incroyable, les repas, les nages avec les raies, les requins et les poissons, les coucher de soleil, les jeux de société le soir…

Avez-vous des conseils pour les gens qui souhaitent se lancer dans un tour du monde ?

C & N : Faites-le ! Ne laissez rien vous empêcher de réaliser vos rêves. Il y a beaucoup d’obstacles et de peurs dans la préparation d’un tour du monde. C’est souvent des risques à prendre au niveau personnel et professionnel. Une fois que vous serez sur la route vous vous rendrez compte que ça vaut vraiment le coup ! Tout n’a pas besoin d’être parfaitement prêt avant votre départ et il est impossible d’anticiper pour toutes les situations. Vous improviserez beaucoup sur la route. Au pire, si vous avez mal jugé votre budget par exemple, vous rentrez plus tôt et ce n’est pas grave, que ce soit quelques semaines ou quelques années ça sera toujours une superbe expérience enrichissante.

 

 

FIN

Merci à Clémentine et Nicolas d’avoir partagé leur expérience avec nous. Vous pouvez suivre leurs aventures sur leur blog, leur page Instagram ou leur page Facebook.
Copyright photos : Voyage de Miel

En savoir plus

Si vous aussi vous souhaitez embarquer pour une croisière à la cabine, une croisière avec équipage, sans équipage ou encore une croisière avec skipper appelez-nous au +33 (0)1 56 68 70 81.
Vous pouvez aussi nous contacter via
notre formulaire de contact ou par e-mail à contact@dreamyachtcharter.com.