La Corse, île sauvage, île de beauté

24. Mai 2018

A la recherche d’un petit bout de paradis à quelques milles du continent ?

N’hésitez plus, la Corse est la réponse à vos envies. Cette île mythique, aussi bien par son histoire que par sa diversité de paysages, regorge de criques et autres calanques toutes aussi époustouflantes les unes que les autres. A chaque nouveau mouillage, une atmosphère particulière, une découverte entre falaises, lagons et plages de sable fin. Nous vous proposons deux itinéraires de rêve au départ d’Ajaccio.

 

Itinéraire vers le Nord : Ajaccio – Saint-Florent  

Ajaccio 

Ajaccio n’est pas seulement la première ville à avoir été libérée en France lors de la Seconde Guerre Mondiale, c’est aussi le lieu de naissance de Napoléon. Une ville pleine d’histoire, à découvrir à travers ses magnifiques monuments comme La Maison Bonaparte, la Citadelle ou encore la cathédrale Notre-Dame-de l’Assomption.

Découvrez les bars et restaurants de la route des sanguinaires. Promenez-vous du côté de la vieille ville d’Ajaccio avec ses rues anciennes autour de la place Foch, ouvrant sur le front de mer par le vieux port. Parcourez les boutiques du cours Napoléon, parallèle à la promenade.

De Sagone à Piana en passant par Cargèse

Le village de Sagone est un petit port de pêche niché au fond d’une vaste baie bordée d’une longue plage de sable blanc. A quelques milles, Cargèse, se compose d’une part, d’un petit port de plaisance et d’autre part, sur les hauteurs, d’un village typique créé par des colonies grecques successives. Vous longerez une côte sauvage aux pointes déchiquetées et aux criques profondes, vous découvrirez cala di Palù et ses fameux totems de pierre et enfin le caractéristique rocher «Pain de Sucre». Mouillage et déjeuner à « la Piscine », crique bordée de roches abruptes. Vous pourrez alors vous adonner à la baignade, au snorkeling ou à la farniente. Après le déjeuner, vous naviguerez vers Piana et ses fameuses calanques, vastes grottes pénétrant les falaises…

Réserve Naturelle de Scandola

Unique en son genre, la réserve naturelle de Scandola est une réserve à la fois marine et terrestre. Un ancien volcan effondré dans la mer a donné ​naissance ​à cette presqu’île. La faune et la flore y sont abondantes et en font une destination incontournable de l’Ile de Beauté. La roche rougeâtre se reflétant dans les eaux turquoise offre une palette de couleurs magnifiques. C’est grâce à cette richesse que la Scandola fait partie du Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Dans toute la réserve, seul le mouillage de jour est autorisé, escale incontournable pour une visite en annexe, entre îlots et écueils.

Calvi

Partez à la découverte de l’immense citadelle médiévale de Calvi et de sa baie en forme de demi-lune. Vous pouvez également aller voir le mémorial, érigé en 1999 en hommage au « vapeur Balkan », qui a été torpillé lors de la Première Guerre Mondiale, à la sortie de la ville. Selon certaines sources, Calvi serait également la ville natale de Christophe Colomb ! Entre la Citadelle, le Palais des Gouverneurs et la Tour de Sel, la ville regorge d’histoire.

Saint-Florent 

Historiquement, Saint-Florent était un village de pêche dominé par une citadelle génoise. Aujourd’hui, Saint-Florent est une base de départ idéale pour explorer le golfe éponyme de la région et visiter le nord sauvage de l’île. Bien qu’il soit difficile de trouver une plage toute proche du village, celles de Saleccia et de Lodo sont à moins de 10 milles et méritent le détour !

Voir l’itinéraire complet >>

 

Itinéraire vers le Sud : Ajaccio – Porto-Vecchio

D’Ajaccio à Bonifacio en passant par Propriano

Si vous préférez faire route vers le sud de la Corse au départ d’Ajaccio, dirigez-vous vers Propriano. Depuis votre bateau, ou le port, vous aurez une vue imprenable sur le quartier de l’Eglise. Vous pourrez également mouiller à proximité de la plage de Capu Laurosu. Ensuite, sur la route de Bonifacio, arrêtez-vous un instant au Fazzio. Cette petite crique, également accessible à pied depuis Bonifacio (dans ce cas comptez une bonne demi-heure de marche dans la montagne), est un lieu protégé où vivent de nombreux animaux sauvages habitués à l’​h​omme dont quelques cochons sauvages !

Notre coup de coeur : Bonifacio

L’entrée dans le port de Bonifacio est parmi les plus impressionnantes qui soit, car dominée par une immense falaise de calcaire sur laquelle est posée la ville haute fortifiée. Les Bonifaciens rappellent même que ce grand fjord serait celui dans lequel le vaisseau d’Ulysse trouva refuge lors de l’une des périlleuses escales de l’Odyssée. Nous vous conseillons d’arpenter les ruelles de la ville haute jusqu’aux falaises, cette balade vous laissera des souvenirs inaltérables. Si vous souhaitez faire travailler un peu plus vos jambes, aventurez-vous dans l’insolite et vertigineux escalier du Roy d’Aragon (187 marches). Selon la légende, il aurait été creusé de mains d’homme dans la falaise en une nuit par les troupes du Roy d’Aragon en 1420…

Mettez ensuite le cap sur la pointe sud de la Corse et les Iles Lavezzi.

Les îles Lavezzi

L’aspect spectaculaire de cet amas rocheux donne l’impression que nous sommes revenus à l’âge de pierre. Classée réserve terrestre et marine, elle protège essentiellement une espèce rare de mouettes dénommées « pouffins » qui nidifient au creux de ces vastes rochers. Jusqu’à son plus haut sommet, les roches, en s’amoncelant les unes sur les autres, forment même de petites salles intérieures aux parois de granit polies par l’érosion. Attention, il est désormais interdit de mouiller de nuit aux îles, prévoyez donc bien votre escale de jour pour avoir le temps de profiter des eaux translucides offert​es​ par ce petit archipel.

Porto-Vecchio et la côte sud-est de la Corse

Pour finir, remontez légèrement le long de la côte est de la Corse jusqu’à Porto-Vecchio, troisième ville de Corse après Ajaccio et Bastia. Surnommée la Cité du sel car elle possède depuis des siècles des marais salants, cette cité est renommée pour la qualité des plages qui l’entourent : vous passerez devant l’immense plage de Palombaggia et son sable fin, celle de Santa Giullia qui est entourée par une pinède ou encore la baie de Rondinara et son eau turquoise, paradis des enfants et des plongeurs.

Voir l’itinéraire complet >>

Si vous choisissez de partir deux semaines, vous pouvez également allez jusqu’en Sardaigne et au parc de La Maddalena pour profiter de la Dolce Vita italienne. N’hésitez pas à nous appeler pour en savoir plus sur d’autres itinéraire​s​.

A prestu !